Le Jardinier Sarthois c'est...
8200 adhérents et 

37 sections en Sarthe.

 

Janvier 2017

Une rumeur circule sur la taxation des jardins. Cette  information est totalement fausse et ne doit pas vous décourager dans votre entreprise du jardinage.

                            Le mot du président

 
Nous voici à l’aube d’une nouvelle année je vous présente tous mes vœux pour cette année 2017 et principalement mes meilleurs vœux de santé. J’espère que cette année sera propice à la réalisation de vos souhaits les plus chers. Comme toujours, 2016 aura été une année particulière et fortement marquée par un retard général de végétation de près de 3 semaines mais au final ce fut une année convenable mais pas exceptionnelle. Comme vous le savez, les récoltes de graines en 2016 ont été médiocres voire mauvaises et cela tant en qualité qu’en quantité. La répercussion sur le coût de la collection a été importante. Nous avons régulé la hausse du montant de l’adhésion complète (journal + graines) qui passe à 16,50 euros soit 50 centimes d’augmentation en réduisant quelques grammages et en remplaçant l’échalion prévu initialement par de l’oignon rouge long de Florence.

L’adhésion journal seul reste à 8,00 euros ainsi que le droit d’entrée nouvel adhérent à 4,00 euros. Cette application du droit d’entrée évite une augmentation globale de cinquante centimes à tous. Est considéré comme nouvel adhérent, toute personne qui ne figure pas dans le listing de l’année précédente, c'est-à-dire toute personne qui n’était pas adhérente en 2016.

Le jardinier sarthois a adhéré il y a quelques années à la charte « Jardiner au naturel ça coule de source ». Ce slogan est toujours d’actualité car chaque jour nous découvrons par les médias et dans la presse que de nombreuses molécules chimiques sont cancérigènes ou perturbateurs endocriniens etc. Notre association a donc le devoir de vous inciter et de vous aider à jardiner sans pesticide. En 2016, vous avez eu un feuillet d’actualisation du guide du jardinage pour vous aider à faire vos préparations de soins aux plantes. J’attire votre attention sur le fait que certaines de ces solutions contiennent des molécules, certes naturelles, mais qui ont une toxicité proche ou équivalente aux molécules chimiques de synthèse. Soyez donc attentifs et précautionneux lorsque vous les utilisez. Rappelez-vous que la meilleure protection des plantes commence par une bonne alimentation en eau et en éléments minéraux. Des plantes bien nourries sont plus tolérantes vis à-vis des maladies et des parasites. Bien sur, un soin tout particulier doit être apporté à la confection de votre compost ou de votre fumier. Toutes les plantes et fruits « malades » doivent être détruits, sinon vous contaminerez vos cultures les années suivantes. Ce propos n’a pas pour but de remettre en cause les pratiques des dernières décennies où nous avons tous été bernés par la force de persuasion du système commercial, la facilité et la simplification du travail et sans doute une bonne part de naïveté et d’ignorance de notre part. Pour notre santé et celle de nos proches JARDINONS AU NATUREL…

Nous serons présents, comme chaque année, au salon de l’habitat qui se tiendra les 24, 25 et 26 mars prochain au parc des expositions au MANS. A l’heure où je rédige ce mot le thème n’a pas encore été défini.

C’est l’époque des assemblées générales des sections, moment privilégié pour renouveler votre adhésion, prendre possession de votre collection de graines et participer à la tombola qui récompense les « fidèles adhérents, présents». Le conseil d’administration départemental essaiera de participer à vos travaux par la présence d’un délégué. Ce n’est pas toujours facile car certains jours le nombre d’assemblées est important.

Bonne année de jardinage

Gilbert COURANT

 

                     

Les Recettes de Seb et Violaine

Soupe de topinambours et curry

Préparation : 20 minutes
Cuisson : 25 minutes
Ingrédients :
500g de topinambours, 1 petite cuillère à soupe de miel, 1 cuillère à café de curry, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, 1/2l de bouillon de volaille (ou 1/2l d’eau + 2 bouillons cube), ¼ de litre de crème liquide, sel, poivre.
Préparations:
S'occuper en premier des topinambours c'est à dire qu'il faut les laver et les éplucher grossièrement à l'aide d'un épluche-légumes. Ensuite, les couper en dés puis les faire suer dans une cocotte avec l’huile d’olive.
Ajouter le miel pour les caraméliser légèrement puis le curry.
Mouiller avec le bouillon, porter à ébullition, ajouter la crème et cuire une demi-heure à frémissements.
Mixer, rectifier l’assaisonnement, déguster.
Rapide, et bon, à essayer sans tarder avec l’hiver bien installé maintenant !

Brioche de mars à partager

Préparation : 20 minutes
Cuisson : 50 minutes
Ingrédients : 260g de farine, 30g de sucre, 6g de sel, 10g de levure de boulanger, 15g de lait, 150g d’œufs, 210g de beurre, œuf pour la dorure.
Dans la cuve d'un robot équipé du crochet réunir la farine, le sucre et le sel, faire tourner à petite vitesse.
Dans un bol, émietter la levure avec le lait tiédi et verser dans la cuve. Battre légèrement les œufs et en ajouter les 2/3 dans la cuve. Pétrir deux minutes à petite vitesse.
Quand la pâte commence à se décoller ajouter le reste des œufs et pétrir à vitesse moyenne. Laisser tourner jusqu’à ce que la pâte de détache à nouveau.
Pendant ce temps détailler le beurre froid en petits dés puis l’incorporer petit à petit sans arrêter de pétrir.
Quand tout le beurre est incorporé continuer à pétrir pendant sept minutes à vitesse moyenne, la pâte doit se décoller une troisième fois. Verser le pâton dans un récipient fariné, filmer au contact et laisser reposer une heure à température ambiante
Poser le pâton sur le plan de travail fariné et le dégazer en l’étirant entre les mains et en l’aplatissant, il doit reprendre une forme plate. L’envelopper dans un film alimentaire et réserver au réfrigérateur jusqu’au lendemain.
A J+1, fariner le plan de travail et sortir la pâte du réfrigérateur. L’aplatir à nouveau, la retourner et la mettre en boule. Détailler la boule de pâte en trois parts égales et recommencer : aplatir chaque boule, rejoindre les rabats au centre, les retourner et les rouler dans les mains pour avoir 3 boules. Tapisser un moule à cake de taille moyenne de papier cuisson, et poser les trois boules côte à côte. Laisser pousser deux heures à température ambiante, dorer à l’œuf et enfourner dans le four préchauffé à 180°, chaleur tournante pendant 45 min.
Si possible tous les ingrédients doivent être bien froids, laissez-les au besoin quelques heures au réfrigérateur.
En fonction des envies, on peut bien sûr donner une autre forme à cette brioche, en couronne, ronde, avec du sucre perlé, des pépites de chocolat.
Bonne dégustation.

Dernière mise à jour le 10 Mars 2017

 Retour en haut de page

 Pour nous contacter

Par courrier:

LE JARDINIER SARTHOIS

4, rue d'Arcole 

72000 LE MANS

Par courriel (mèl):

 

 lejardiniersarthois@orange.fr

 

Notre dernière publication

 

Au sommaire de ce numéro
Hiver 2017

N° 519

Janvier /Février/Mars

2017

 

 Copyright - 2010 - Le Jardinier Sarthois. All Rights Reserved.